Des cuiseurs performants pour cuisiner avec le soleil

Les différents types de fours solaires

barbecues solaires

Le four solaire a été inventé au XVIIe siècle par Horace Benedict de Saussure, un physicien suisse. Depuis, de nombreux prototypes de cuiseurs solaires ont vu le jour. Schématiquement, il existe deux grandes familles de cuisinières écologiques : les fours à effet de serre et les concentrateurs.
Les fours à effet de serre fonctionnent grâce à la tôle qui tapisse le fond de leur caisson. Sous l'effet du rayonnement solaire, le métal monte fortement en température ; c'est l'équivalent de la résistance d'un four électrique. Cette réaction thermique se produit en vase clos, derrière un double vitrage qui piège la chaleur. De ce fait, dès que l'appareil est placé face au soleil, la température augmente rapidement à l'intérieur du four. Ce mécanisme est similaire à l'effet de serre qu'on peut observer dans l'atmosphère terrestre. La lumière entre et ressort, mais pas la chaleur.
Les concentrateurs (ou barbecues solaires) fonctionnent différemment. Ils sont constitués d'un large réflecteur de forme parabolique qui concentre les rayons du soleil sur une surface très restreinte - de l'ordre de 10 à 20 cm. Ainsi déviées, les radiations solaires forment un faisceau lumineux très chaud qui est dirigé sur le fond d'une marmite en métal de couleur noire. La température monte quasi instantanément. Placez un morceau de bois sur le point focal d'un concentrateur solaire, il prend feu en 5 à 10 secondes, un peu comme avec une loupe.

Quelle est la température maximale d'un four solaire ?

Sous nos latitudes, on estime généralement que l'énergie solaire reçue par le sol de la Terre équivaut à 500 W/m2. Grâce aux miroirs de ses réflecteurs, un four solaire parvient à en restituer environ 80%. De ce fait, la puissance d'un four solaire à effet de serre oscille entre 300 et 400 W. Ce type d'appareils parvient à générer des températures supérieures à 160°C dès que le soleil brille - la température limite étant 200°C. C'est amplement suffisant pour cuir au four une grande variété de plats, sans dégager de CO2.
Les barbecues solaires ont des réflecteurs beaucoup plus larges. De ce fait, ils sont beaucoup plus puissants. Le diamètre de leur parabole varie de 80 à 180 cm, suivant les modèles. Ils génèrent donc une puissance allant de 400 W à 1 000 W. Le concentrateur domestique le plus puissant à l'heure actuelle est constitué d'un large miroir d'1,80 m. Il dégage près de 1 100 W, soit l'équivalent d'une petite plaque électrique. Il permet de préparer des grillages, comme un barbecue à charbon de bois. Le port de lunettes de soleil est recommandé pour utiliser ce type de cuiseurs.

Solutions pour une cuisson sans énergies fossiles

La cuisson au four solaire est beaucoup pratiquée dans les pays du Sud, où le gisement solaire est important et le réseau d'énergie parfois défaillant. Néanmoins, ce mode de cuisson a de plus en plus d'adeptes en Occident, notamment en Chine ou aux États-Unis, où le marché est plus développé qu'en France.
Voici les modèles que nous proposons :
- Fours solaires de type boîte ;
- Fours solaires à panneaux ;
- Fours solaires tubulaires ;
- Paraboles solaires à haut rendement énergétique ;
- Paraboles profondes.
Nous commercialisons également des casseroles adaptées à la cuisine solaire, des thermomètres, du film réfléchissant et des livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 14 =